Ethique chrétienne

Parce qu'il sert un Dieu de justice, un disciple de Jésus-Christ devrait non seulement être touché par l'injustice sous toutes ses formes – abus, corruption, imposture, désinformation, non-respect de la vie et de la dignité humaine –, mais encore avoir le courage de la dénoncer et entreprendre des actions concrètes pour y remédier. Les contenus suivants décrivent certains aspects de l'éthique chrétienne et/ou dénoncent la violation des normes établies par Dieu, dans les principaux domaines suivants : économie et santé (tromperie, désinformation, spéculation et profits abusifs au détriment de la vie, de la dignité humaine et du respect de la création : médecine, alimentation, industrie pharmaceutique et agroalimentaire, vaccination, recherche scientifique, manipulations génétiques, pollution électromagnétique), désinformation et censure (libertés fondamentales : de pensée, de conscience et de religion bafouées, persécution des chrétiens, stigmatisation des minorités religieuses) amoralité et athéisme (non-respect de la structure biblique de la famille et de la vie des enfants à naître, sexualisation des enfants en bas âge, promotion de la théorie du genre et de la laïcité, évacuation de Dieu et de tous les déterminismes de l’éducation), politique et droit (corruption, manipulation, mensonge et abus de pouvoir, passivité, lâcheté, complicité ou indifférence face à l'injustice).